Méthodes du commerce international . Fiches conseils didactiques (normalisation, contrat de vente international, incoterms 2010, etc.)
Interex, Découvrez et testez vos marchés à l'international
  

Maîtriser l'emballage des produits

Considéré auparavant comme une fonction accessoire, l'emballage est aujourd'hui un élément moteur de l'acte de vente et il valorise le produit. L'emballage a pour but de protéger la marchandise pendant le transport, des manutentions et au cours des stockages. Il doit être suffisamment solide car les risques vont s'accumuler au fur et à mesure de la distance parcourue et avec les ruptures de charge. D'autre part, le secteur de l'emballage est confronté aux contraintes de la protection de l'environnement. Le marché européen actuel est très exigeant quant aux matériaux utilisés pour l'emballage.

Les aspects juridiques | Les aspects techniques

Les aspects juridiques

Dans l'incoterm EXW, on vend la marchandise emballée, mais on peut la vendre en vrac. Il existe des produits qui n'exigent pas d'emballage spécifique. Selon la jurisprudence, l'emballage n'est pas conçu pour résister aux chocs. L'emballage ne doit pas être pris à la légère. C'est un élément très important pour l'exportateur, car en cas d'avarie la marchandise est soit remboursée, soit remplacée gratuitement, soit il se doit de faire un avoir au client. Le transporteur est présumé responsable de la détérioration ou des pertes sur le plan juridique. Cependant, il peut se dégager de sa responsabilité en émettant des réserves qui transmettent celle-ci sur un tiers. L'exportateur devient alors responsable et se doit donc de contracter une assurance. Mais celle-ci peut ne pas fonctionner dans le cas d'emballages non adaptés. L'exportateur peut lui à son tour se dégager de sa responsabilité en se retournant contre l'emballeur. L'exportateur peut faire appel à des organismes pour sa marchandise à un type d'emballage particulier. Il faut savoir qu'un emballage bien élaboré réduit le montant de la prime d'assurance.

Retour en haut de page

Les aspects techniques

L'emballage est constitué de différents matériaux :

Le verre est le matériau haut gamme,
Le carton et le papier sont synonymes d'écologie, de sécurité et de légèreté,
Le plastique est défini par la modernité mais aussi pour le bas de gamme,
Le métal est perçu pour sa solidité, sa fiabilité et capacité, c'est un matériau très apprécié en Europe du Nord.

Concernant le marquage, des symboles sont utilisés pour le marquage des colis. Le marquage dépend évidemment de la nature du produit : les produits dangereux, par exemple répondent à des normes d'emballage et d'étiquetage très strictes. Le marquage va aussi générer un coût supplémentaire. Il faut par contre éviter d'écrire la nature du produit sur l'emballage, le marquage doit être lisible, indélébile et d'une discrétion absolue. Les conteneurs quant à eux regroupent la marchandise sur une même unité de chargement. Ils permettent un usage répété au niveau du transport sans rupture de charge. Ils protègent contre le vol, proposent une économie d'emballage.

Retour en haut de page

 

Méthodes

Un jeu de fiches conseils pour vous aider à décrypter le commerce international

 
Risque Ducroire